Le stoïcisme : Philosophie masculine ?

Quand j’ai commencé à avoir soif d’apprendre aux alentour de 18 ans, j’ai acheté 3 livres de philosophie pour commencer.

-Le prince de Machiavel

-Le discours de la méthode de Descartes

-Pensées pour moi même de Marc Aurèle suivi du manuel d’Épictète.

Aujourd’hui des années après, le seul livre qui a réellement changé ma vie sur les trois, est le livre de Marc Aurèle.
En même temps, c’est normal, le seul livre qui proposait une philosophie pratique, c’était celui-ci.

 

Moi qui étais quelqu’un de très très nerveux à la base, cette philosophie m’a complètement changé du tout au tout.

 

Que dit cette philosophie ?

Cela pourrait tenir en une phrase : « Fais en sorte que ce sur quoi tu n’as pas prise, ne puisse avoir de prise sur toi »

 

Mais en quoi est-elle masculine ?

Elle l’est parce qu’elle prône l’auto-contrôle, valeur essentielle de la virilité.

 

Elle permet d’arrêter de se plaindre sur pratiquement tous les sujets de sa vie. La plus grosse tare qui puisse exister pour un homme.

 

Le stoïcisme est une paire de lunette que l’on met pour accepter le monde tel qu’il est et non comme nous le voudrions. Et quelque part pour y arriver il faut faire un effort considérable sur soi-même. Le stoïcisme est un grand oui à la vie et à l’ordre naturel, ce qui nous garde de toute idéologie dégénérée qui voudrait le changer.

 

Mais assez de bla bla, ce n’est pas un blog de philosophie. Comment être stoïcien concrètement ?

 

-Arrêtez de vous plaindre du beau temps ou du mauvais temps, car vous ne pouvez rien. Cela vaut pour la politique ou la géopolitique. Vous n’avez aucune prise sur ces décisions. Et si vous voulez avoir une prise agissez. Mais ne vous plaignez pas.

 

-Arrêtez de vous plaindre de la nature humaine. Les humains sont ainsi, vous ne les changerez pas.

 

-Arrêtez de vous plaindre d’avoir mal si vous avez une douleur, serrez les dents, acceptez la douleur. Et même je dirai que pour totalement s’en défaire, il faut la vouloir.

 

-Arrêtez de vous plaindre de votre job, quittez le ou acceptez votre sort. Vous plaindre de changera rien et même au contraire cela ne fera qu’empirer. Au contraire, dites vous que votre job est excellent. Tout est une question de vision.

 

-Arrêtez d’insulter les autres quand vous êtes en train de conduire. Ils ne vous entendent pas. Klaxonnez, ouvrez votre fenêtre et insultez les. Là ils vous entendront.

 

-Trouver votre « principe directeur », votre but de vie. Ce pour quoi vous êtes fait. Vous devez être utile à la communauté.

 

-Arrêtez d’avoir peur de la mort, en y pensant matin, midi et soir. Car la peur de la mort rend lâche et prompt à l’esclavage. La mort n’est rien. Seul votre vie compte.

 

La Nouvelle Sparte

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :