Il ne sert à rien d’argumenter contre le féminisme !

Aujourd’hui énormément d’hommes ont compris que le féminisme actuel était une idéologie abjecte porté par des femmes misandres et au caractère masculin développé.

 

Excellente nouvelle !

 

Mais que font ces hommes pour combattre le féminisme ? Ils combattent ce féminisme avec des arguments !

 

En disant, « la femme doit faire ceci et la femme doit être comme cela » en prônant un retour au monde traditionnel. En bref, comme toujours ces hommes font ce qu’il s’appelle de la « branlette intellectuelle ». Ils pensent au régime politique parfait, où une sorte de dictature serait en place pour remettre les choses dans le bon ordre afin de contrer cette « abominable décadence ».

 

Mais ce qu’ils oublient, la plupart de ces hommes, c’est que la décadence, avant d’être dans la société, elle est dans l’homme. Pour qu’il y ait un monde traditionnel, il faut des hommes traditionnels. Combien de gens sur internet critiquent la décadence de notre monde actuel en étant les pires décadents possibles, en ne sortant pas de chez eux et en ayant une attitude passive face à leur propre existence et face à l’histoire ?

 

La décadence c’est quand on commence à se plaindre de la décadence.

 

Si on veut vraiment combattre la décadence, on arrête d’écrire sans cesse des analyses sur « comment sommes nous en décadence » ou « en quoi les hommes ont cessé d’être des hommes » mais d’agir au jour le jour pour la combattre activement.

 

La décadence c’est quoi sinon dire que la décadence est inéluctable d’un air pessimiste ?

 

Pour en revenir au féminisme, comment le combattre réellement ?

 

En incarnant cette virilité. En incarnant cet homme traditionnel.

 

Mais c’est quoi être un homme ? Être un homme c’est vouloir en être un.

 

C’est sûr qu’un petit mec de 16 ans sera 100 x moins viril qu’un mec de 40 ans, qui a une maison, une entreprise, une femme et 4 enfants. Il n’y a pas de comparaison.

 

Mais vouloir être cet homme de 40 ans est la première étape avant toute chose. Être un homme c’est considérer qu’on est jamais réellement un homme accompli. Être un homme c’est considérer qu’on a toujours quelque chose à apprendre et à améliorer sur nous-mêmes. Le processus d’apprentissage et de développement ne s’arrête jamais. Et c’est quand on perd cette volonté de puissance qu’on arrête d’être un homme véritable.

 

Vous croyez qu’un mec viril en a quelque chose à foutre des féministes ?

 

Il s’en fou complet. Il sait pertinemment que la majorité des femmes ne le sont pas, ou alors de manière très superficielle et qu’elles attendront toujours d’un homme qu’il soit viril, sûr de lui, ambitieux et courageux.

 

Vous voulez qu’une femme vous respecte ? Soyez respectable.

 

Vous voulez être le chef de famille ? Soyez en digne

 

Vous voulez que votre femme vous soit dévoué ? Montrez lui pourquoi elle devrait l’être.

 

Vous voulez avoir 5 enfants ? Il va falloir se bouger le cul pour gagner plein d’argent afin de convaincre votre compagne que vous n’aurez pas de problème pour les nourrir, les habiller, et leur payer des études.

 

Mais arrêtez de vouloir régler vos problèmes personnels par la politique et par un régime politique parfait et dictatorial qui viendrait de nulle part.

 

Faites de votre mode de vie le premier des actes politiques.

 

Notre civilisation a toujours été basée sur des hommes libres qui ont pu exploiter leur créativité sans grande entrave. Nous ne sommes pas un peuple de fourmis, et ne le seront jamais. Les grecs disaient des perses qu’ils étaient civilisés, mais qu’ils ne laissaient aucune place à l’individu. On pourrait dire pareils des asiatiques aujourd’hui.

 

Mais peu à peu nous devenons comme eux. En pensant que rien ne peut se faire sans un État qui organiserait tout.

 

Nous perdons ce que nous sommes.

 

La dictature n’a jamais été notre tradition. La démocratie et la liberté (pas universelle, mais aristocratique, seuls les meilleurs pouvant donner leur avis) était la règle partout en Europe, pas seulement en Grèce.

 

Les peuples européens ont toujours eu la capacité à s’autodiscipliner.

 

Donc arrêtez de vouloir obliger toutes les femmes à faire ceci ou cela. Growing up too fast(4)

Elles le feront d’elles mêmes et naturellement si vous vous en montrez dignes.

Ce ne sont que des rêves d’enfants que de vouloir faire une guerre des sexes où les hommes reprendraient le pouvoir sur les femmes. C’est ridicule, dangereux et contraire à ce que nous sommes. Alors qu’il suffit juste de faire une seule chose. Se bouger le cul et travailler sur soi-même.

Méritez une femme avant d’en vouloir une.

En Europe la place de la femme a toujours été différente de celle des autres civilisation. Elle a toujours été respecté et il serait bon de s’en rappeler avant de tomber dans une misogynie qui ne vous apportera rien, sinon à vous complaire dans votre célibat.

 

La Nouvelle Sparte

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :