L’homme véritable est-il un loup solitaire ?

C’est une question récurrente : un homme, un vrai, peut-il se reposer sur les autres ?

 

On pourrait tomber dans un extrême en disant que l’homme véritable, est celui qui a beaucoup de liberté et de puissance à l’image du surhomme Nietzschéen créateur qui n’existe que dans les rêves du philosophe allemand.

 

En vérité, la liberté et la puissance ne sont pas des buts en soi, être libre pour être libre n’a aucun sens et être puissant pour être puissant non plus.

 

Si votre but ultime est la liberté, lorsque vous l’avez vous en faites quoi ? Liberté oui, mais pourquoi faire ?

 

Pourtant ces deux valeurs ne sont pas à bannir de vos objectifs.

 

Les Grecs l’avaient compris et Aristote l’a énoncé, le but ultime de l’homme est le bonheur. Même si je n’aime pas cette idée, comme je l’explique dans cet article Le bonheur doit-il être un but pour les hommes ?  on pourrait dire en d’autres termes comme Saint-Exupéry que l’homme cherche sa propre densité et non pas son bonheur, même si il vient à lui par la suite.

 

La liberté ainsi que la puissance sont des moyens pour arriver à découvrir qui l’on est. Mais il ne faut pas confondre bonheur et plaisir, liberté et anarchie, puissance et tyrannie.

 

Mais c’est quoi être libre ? C’est quoi être puissant ?

 

La puissance et la liberté sont intimement liées. Puisque la puissance c’est avoir assez de force pour soumettre les autres à sa volonté ou se soumettre soi même à une discipline, et la liberté c’est vouloir ce que l’on fait.

 

Et cela demande beaucoup plus de discipline que de faire ce que l’on veut, parce que chacun de vos actes deviennent un choix dont vous êtes prêt à assumer les conséquences.

 

Mais pour atteindre cette puissance et cette liberté, peut-on être un loup solitaire ?

 

Non. Simplement parce que tout seul on ne fait pas grand chose, que cela soit en économie ou à la guerre.

 

Et pour trouver sa propre « densité », nous devons en tant qu’homme fonder une famille et faire ce pour quoi nous sommes fait en tant qu’être vivant : C’est à dire reproduire ses gènes.

 

L’homme sert à quoi si au final nous ne mettons pas notre puissance et notre liberté, au service de notre famille et de nos enfants ou de nos proches ?

 

La nature même de la virilité, c’est devenir plus fort au service du groupe, pour le rendre lui même plus fort. L’homme sans une famille, sans proche, n’a aucune raison de devenir plus fort et plus puissant.

 

C’est ce qu’il se passe avec les Mgtow (Men go their own way), ceux qui renoncent aux femmes car soi disant c’est trop d’effort et d’énergie pour pas grand chose que de séduire et de garder une femme. Ces misogynes disent que de cette façon en s’occupant d’eux mêmes et d’eux seuls, qu’ils pourront se développer personnellement. Sauf que la plupart du temps ces mecs là se complaisent dans une médiocrité crasse.

 

Ils oublient que si l’homme se bat tous les jours pour devenir meilleur, ce n’est pas pour lui même, mais pour avoir le droit de fonder une famille et de rendre son groupe plus fort.

 

Vous enlevez les femmes des hommes, et ils deviennent la moitié de ce qu’il sont.

 

Au final l’homme véritable est-il libre de faire ce qu’il veut ? C’est plus compliqué que ça. On va dire que l’homme véritable, choisi ses responsabilités.

 

D’ailleurs, l’homme a toujours la possibilité d’abandonner sa famille, cela n’est pas une bonne chose, mais il peut le faire. Chaque jour, l’homme fait le choix de rendre sa famille heureuse et à l’abri du besoin par un choix délibéré.

 

Au delà de la famille se trouve, le clan, la tribu, ou plus communément appelé aujourd’hui, le réseau qui sans celui-ci, toute famille se retrouve en difficulté à un moment donné.

 

Pour conclure, loin de cet idéal masculin moderne et sans attache, l’homme véritable a des responsabilités qui grandissent au fur et à mesure qu’il devient puissant et libre paradoxalement.

 

La Nouvelle sparte

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :