La vanité : Le défaut le plus antinomique de la masculinité

« Discret dans le succès et fort dans l’échec. »

 

cet adage souvent répété dans les forces armées devrait définir l’Homme viril et humble que nous devons être.

Tout d’abord il convient de définir ce qu’est une grande gueule avant d’aller plus loin dans nos propos. Nous connaissons tous, dans notre entourage, sur notre lieu de travail ou dans nos activités des personnes ayant plus de gueule, que de bras.

Ils sont à l’image des crocodiles ou plutôt de leur morphologie : une immense bouche pour des pattes bien plus petites. Toujours les premiers à dire à quel point ils sont pourvus de force, d’intelligence ou de savoir faire sans jamais prouver leur propos.

Il y a une raison évolutive très simple qui explique ce comportement. Ils sont mauvais et n’apportent rien à la communauté, alors, par la parole ils tentent d’être accepté par celle-ci en compensant leur faiblesse. Voilà pourquoi ce genre de personne ne fait rien la plupart du temps. Celui qui fait pleins de choses n’a pas besoin de parler, la plupart du temps, ses actes parlent pour lui même.

Et ce dégout vis à vis de cette personne vient du fait qu’ils n’ont aucune légitimité.

Leurs paroles n’est pas en accord avec leurs actes.

 

Ce sont ces mêmes hommes qui ont vécu peu d’aventure mais qui les exposent à qui veut les entendre, voir même à celui qui ne veut pas les entendre en se dressant comme des hommes supérieurs faignant une fausse humilité pour que leur auditoire les encense de mille paroles valorisantes.

Vous entendrez ces hommes bourrés d’orgueil très souvent, voir trop souvent au quotidien raconter leurs mille non-aventures et qui lorsque l’aventure ou le risque se présente seront pris de peur ou de mollesse pour accepter ce défi.

Et à côté, toi, qui a vécu de véritables difficultés, de grandes aventures tu colères intérieurement en voulant le ramener à sa place. Juste l’amener dans la réalité où tu sais très bien qu’il montrera sa vrai nature : faible et lâche.

Sois rassuré d’une chose, sur le long terme il n’a aucune chance de garder l’image qu’il tente de se donner. Par chance son auditoire sera vite lassé de ses paroles, lassé de le voir s’étaler sans jamais montrer, de dire sans faire.

Tôt ou tard il perdra l’auditoire qui auparavant buvait ses paroles.

 

L’intelligence humaine comprend bien et vite là où il y a du non sens. Si tu as pu comprendre qu’il était un « crocodile » alors les autres peut être avec plus de temps le comprendront aussi. Il y aura un temps où leur fierté les perdra.

Que faut-il faire avec ces gens là ?

Leur dire clairement ce que vous pensez d’eux avant que ça tourne mal. De leur dire de la fermer tout simplement. Se taire et rester calme face à ce genre d’individus est très mauvais, sachant qu’ils ne s’arrêteront jamais d’avoir une telle vanité !

Ils savent déjà qu’ils ne foutent rien ! Mais ils ne savent pas que les autres sont aussi au courant de la situation.

La Nouvelle Sparte

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :