Cyrano de Bergerac, l’exemple à suivre.

Le héros du roman éponyme qu’est Cyrano de Bergerac est un modèle à suivre pour chaque homme désirant s’accomplir « en tout, pour tout », et cela en respectant la profondeur de deux simples mots : la Dignité et le Panache.

Cela se traduit au quotidien par un adage simple : Être bon lorsqu’on le peut, être dur lorsqu’il le faut. La pensée de Cyrano ne s’encombre ni de naïveté ni de compromis, mais elle s’entoure malgré tout d’un halo de modestie indispensable.

Cyrano c’est la Gascogne. Il est de Bergerac. C’est la ruralité, la région, les origines et le clan. Autant de notions qui nous sont aujourd’hui bien trop abstraites. C’est un homme issu du local.

Accompagné par ses briscards gascons, ses bretteurs et dents de loups qui fendent la canaille qui grogne. Ces perce-bedaine et casse-trogne qui sont dans tous les endroits où l’on cogne, l’homme est finalement entouré par des hommes violents, fiers, avec un sens de l’honneur affûté. Encore une notion à l’opposé de l’individualisme latent de notre société. C’est un homme avec sa meute.

Il se bat en duel avec prose, risque sa vie pour un ami ivrogne, affronte seul cent hommes, meurt de ne pas aller se battre, et renonce à recevoir un amour impossible afin de rendre son Unique heureuse. Devant le danger, face au trépas, il s’apprivoise, se domine, se transcende au point de duper la mort et la défaite. C’est un homme quotidiennement héroïque.

Cyrano possède par ailleurs des connaissances transversales ; en mathématiques, physique, astronomie, musique, combat, poésie ou encore philosophie. C’est un homme complet, vertical, accompli.

Finalement être un homme aujourd’hui, c’est commencer par être un dixième du Cyrano d’hier.

Nous aurions enfin pu parler de son mépris de l’argent, de sa haine de l’infidélité, de son dédain des titres et des étiquettes mais nous finirons simplement par quatre mots. Deux déjà évoqués et deux nouveaux :

Dignité, Panache, Prose et Violence.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :