Caius Mucius Scaevola, un héros romain

Caius Mucius Scaevola fut un héros de la république Romaine.

Il représente le courage et la dévotion pour la patrie pour une simple et bonne raison : Scaevola incarne le sacrifice.

Une nuit, alors que Rome était en guerre contre les Étrusques, Caius Mucius décida de se porter volontaire pour s’infiltrer dans le camp militaire ennemi afin d’assassiner leur général, Porsenna.

Dissimulé sous un déguisement, Caius Mucius s’infiltre dans le camp ennemi, et ne sachant pas à quoi ressemblait sa cible, tue par erreur un de ses secrétaires, qui était richement vêtu.

Le héro Romain fut donc arrêté et conduit devant Porsenna pour être interrogé.

N’étant pas intimidé par le roi, le héro lui dit la raison de sa venue. Il dit sans détour qu’il était venu le tuer.

Rempli de honte suite à son échec, Caius Mucius mit volontairement sa main droite au feu allumé pour un sacrifice et fixa le roi d’un œil menaçant et lui dit : « Vois, vois combien le corps est peu de chose pour ceux qui n’ont en vue que la gloire ».

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Effrayé et admiratif, le roi Porsenna ordonna que l’on éloigne Caius Mucius du feu et qu’on lui rende sa liberté.

Caius lui déclara que 300 jeunes Romains ont juré, comme lui, d’être prêts à se sacrifier pour assassiner Porsenna. Ce dernier effrayé, déposa les armes et envoya des émissaires à Rome. Après son exploit, Caius Mucius reçut le surnom de Scaevola, qui en latin signifie « gaucher ». Ce nom sera porté par ses descendants.

 

Cette histoire est elle vraie ou relève-t-elle du mythe et de la légende ?


On dit que dans sa jeunesse, Nietzsche disposa un bûcher avec des livres et des cahiers, aidé de certains de ses compagnons, et exposa sa main au feu pendant plusieurs secondes, recevant des blessures qui durèrent plusieurs mois, seulement pour démontrer que l’épisode de Scævola avait vraiment pu avoir lieu.

 


La Nouvelle Sparte

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :