Notre système immunitaire est-il raciste ?

“L’immunité c’est la capacité d’un organisme à prévenir et à lutter contre les éléments étrangers susceptibles de l’agresser et qui constitue ce que l’on appelle le “non -soi”. Pour cela le système immunitaire est capable de distinguer le soi du non-soi.

 

Toutes substances d’origines étrangères qui s’introduisent dans l’organisme, provoquent chez celui-ci des réactions qui ont pour but de les neutraliser ou de les détruire.

 

Soit par la synthèse d’anticorps spécifiques avec lesquels elles se combinent, soit par l’activation de cellules tueuses.

 

D’ailleurs certaines cellules qui ont leur marqueur altéré, ne sont plus reconnu par le système immunitaire et devient la cibles des cellules de défense.”

 

Il est intéressant de voir qu’un organisme à l’échelle microscopique agit et réagit de la même façon qu’un groupe ou qu’un peuple en bonne santé. Tout est une question d’échelle.

 

Mais que se passe t-il lorsque le système immunitaire est au plus bas ?

 

Celui ci ne réagit plus et laisse les éléments étrangers vivre en son sein. Il meurt.

 

Toutes ressemblances avec la réalité serait bien sûr tout à fait fortuite.

 

La Nouvelle Sparte

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :